LE CHOIX DU CONCEPT

Dans la suite de notre série d’articles sur les étapes nécessaires à l’ouverture d’un restaurant, nous abordons le sujet du choix du concept.

Le choix d’une formule de restauration est une question délicate. Avant de vous lancer dans un concept qui semble avoir un succès prometteur, vérifiez à tête reposée les conditions liées à sa réussite.

N’hésitez pas à vous documenter, notamment sur internet. Vous y découvrirez une foule d’idées sur les tendances du moment et une grande variété de formules possibles. La Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève (CCIG), la Direction générale du Développement économique de la recherche et de l’innovation (DG DERI) et d’autres sources professionnelles peuvent également vous être utiles.

Le concept auquel je pense sera-t-il rentable

Plusieurs paramètres vont influencer le choix de votre concept :

  1. le type de formule que vous aimeriez proposer
  2. les ressources dont vous aurez besoin pour le créer
  3. la concurrence existante à proximité et
  4. les attentes de votre clientèle potentielle.

C’est la combinaison de ces éléments qui permettra à votre idée de connaître le succès. Les concepts envisageables sont très variés : cela va du choix de la formule culinaire à l’ambiance (rétro, chic, ethnique…). Il y en a pour tous les goûts.

Quelques exemples de formules possibles:

  • CONCEPTS TRADITIONNELS

Café, restaurant et hôtel, restaurant gastronomique, restaurant traditionnel (cuisine du terroir, familiale), brasserie.

  • RESTAURATION À THÈMES
  1. Autour d’un produit (légumes, crêperie, cocktails et salades de fruits frais, bar à Vins, charcuterie fine)
  2. Autour d’un pays (italien, marocain, chinois, libanais, japonais)
  3. Autour d’un mode de consommation (bio, vegan, végétarien, healthy)
  • RESTAURATION RAPIDE

(Burgers originaux, bar à pâtes, sandwicherie, salades)

  • FAST CASUAL (FAST FOOD)
  1. Restauration rapide et innovante, bar à tapas ambulant,
  2. Food Truck (cuisine de rue avec des concepts originaux, près d’une gare, dans une zone industrielle, d’un cinéma…).

Le restaurant de vos rêves existe déjà ? Peut-être pouvez-vous devenir franchisé ? Pour cela, rappelez-vous qu’un apport initial vous sera demandé et que vous serez lié par un contrat impliquant des obligations et des objectifs de résultats précis envers votre franchiseur.

Construire mon offre

L’élaboration de votre offre dépendra du choix des produits que vous utiliserez et des prix que vous pratiquerez, des ratios de rentabilité qui en découleront, du nom de votre restaurant, de l’ambiance et de la décoration, etc.

Conclusion

Dans notre prochain article, nous allons parler de l’étude de marché, car pour être sûr de construire une offre attrayante et de démarrer sur de bonnes bases, il est recommandé de connaître votre marché potentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre livre blanc

Ouvrir un restaurant est souvent une affaire de passion. Mais la passion suffit-elle pour réussir dans cette activité ?

A moins de posséder déjà une véritable expérience dans ce domaine, vous devrez avoir une âme d’entrepreneur et réunir de fortes compétences.

Si ce livre blanc constitue une entrée en matière sur la manière d’aborder votre projet, vous allez avoir besoin de consolider votre étude.